Ben, Ben, Ben commeuh le jour !


Comme vous pouvez le voir avec ce titre qui ne veut rien dire, je ne cache pas ma joie, puisqu’après une défaite en deux tours face à Ben le Ripate, nous n’avons pas plié sous le menace, et, clé en main, nous nous sommes remis en route vers l’épave du Grolandais violent.

L'Épave du Grolandais violent

Fantômahawk nous y attendait encore, espérant toujours que quelqu’un le venge de ce "maudit Ben à ordures".

Fantômahawk

Assez parlé monsieur Mahawk, on a un Ripate à faire frire ! Et les salles s’enchaînent rapidement, en prenant toutefois garde aux divers effets secondaires des monstres du Berceau d’Alma. Le plus surprenant de ceux-ci reste tout de même le Pitraille, même si l’on peut s’en séparer d’une seule Flamiche. En effet, ce charmant petit fantôme (encore faut-il trouver du charme à un fantôme), lance un drôle de sort (Ch’bang) grâce auquel il trouvera la mort s’il reçoit le moindre dégât (hors dégâts de poussée), emportant avec lui quiconque se trouve à moins de 5 cases de ce dernier. Radical, mais néanmoins efficace. Attention, il ne suffit pas de le laisser en vie indéfiniment, où vous risqueriez de le regretter !

Pitraille

Vos nouveaux amis les Pitrailles vous attendent déjà dès la première salle...

Il faudra également faire attention au Fantômat, car celui-ci lance son sort "Boule" sur lui même ou sur un de ses alliés, et si la cible de ce sort reçoit des dégâts, elle enverra "bouler" tous les personnages se situant dans une de ses lignes en leur retirant 30PM et en les reculant de 6 cases, et ce, par coup reçu (évidemment).

Quant aux autres monstres, vous les découvrirez de salle en salle, jusqu’à arriver devant le fameux Ben le Ripate, que vous trouverez dans la cinquième salle de l’Épave.

Ben le Ripate

On peut apercevoir deux coffres dans le fond, ceux-ci s’ouvriront uniquement si vous possédez le trousseau de clefs de Ben le Ripate. Je n’ai obtenu qu’une Aigue-Marine et 3000 Kamas, mais j’aurai sûrement plus de chance la prochaine fois !

Assez bavardé, passons maintenant aux choses sérieuses ! Pour vaincre Ben, il est nécessaire d’avoir une très bonne organisation, puisque la moindre petite erreur peut s’avérer fatale, et notre petite équipe en a fait les frais lors de la première tentative.

En effet, ce petit monstre bénéficie, comme ses confrères de Frigost, d’un état Invulnérable. Et en faisant n’importe quoi (à moins d’être le Dieu Ecaflip, vous n’avez aucune chance de vous en sortir vivant. Il faudra donc commencer par vaincre la petite compagnie du Ripate avant de s’en occuper. Ce n’est pas une obligation, mais ça évite pas mal de pertes. Il faudra également faire très attention au sort Boule, puisque vous pouvez vous retrouver nez-à-nez avec Ben, et ce n’est pas très bon, vous saurez pourquoi quelques lignes en dessous.

Ben le Ripate peut invoquer des créatures présentes dans son donjon ainsi qu’une autre inconnue jusqu’alors : le Hamrack. Cette invocation bénéficie des états Lourd, Enraciné et Invulnérable. On ne peut donc ni le pousser, ni l’attirer, ni le porter. Mais ce n’est pas tout, cette bestiole gagnera 3PM si vous tentez de lui en enlever, ne serait-ce qu’un seul. Par contre, ceci ne fonctionne pas avec le vol de PM (amis Crâs, vous risquez d’être apprécié dans ce donjon !)

Hamrack

À quoi sert-il alors ? Eh bien, cervelles de Iop, je vous croyais plus intelligents que ça ! Cette horrible chose sert uniquement à retirer l’état invulnérable de Ben le Ripate. Pour ce faire, il faudra faire en sorte que le Hamrack puisse aller à son corps-à-corps au début de son tour de jeu. Le Hamrack lancera ensuite son sort. Cependant, il faudra veiller à ne pas se trouver dans les lignes directes de Ben le Ripate à ce moment-là, à moins que vous ne désiriez un aller simple vers le cimetière. Mais ce n’est pas tout, si le Hamrack ne peut pas atteindre le corps-à-corps de Ben, il lancera tout de même son sort au corps-à-corps d’un de ses adversaires, et tuera tous ceux qui se trouvent dans ses lignes directes.

Rassurez-vous, c’est plus facile qu’il n’y paraît puisque l’invocation possède apparemment pas loin de 0 en Tacle, mais dispose de pas mal de points en Fuite et d’une cervelle de Iop. En effet, celui-ci préfère désactiver l’invulnérabilité de Ben le Ripate plutôt que de massacrer tous ses adversaires d’un seul coup. Et si jamais il ne peut pas atteindre Ben le Ripate, il suffit de lui retirer quelques PM pour lui en faire gagner !

Et pour limiter les pertes, rien de tel qu’une bonne Flèche Cinglante !

Cinglante

Malgré toutes ses précautions, nous n’avons pas pu éviter la perte de 4 de nos équipiers, mais avons quand même assuré la victoire, accompagnée d’un petit poil de Ben le Ripate pour Eiwa, Enufilou, Vermatt et Mel-Eni !

Fin de combat

Et c’est tout gracieusement que Fantômahawk nous ouvre les portes des Larmes d’Ouronigride !

Larmes d'Ouronigride

* * *

Mais à peine les premières cartes explorées, nous nous retrouvâmes nez-à-nez avec la Vengeuse Masquée !

Vengeuse Masquée

Pour rappel, celle-ci fait l’objet d’un avis de Recherche à la Bourgade de Frigost, ainsi que d’une prime de 350 000 Kamas. Sans perdre un instant, nous lancions le combat, et quelle ne fut pas notre surprise lorsque l’on a découvert ses statistiques !

Vengeuse Masquée

Mais cela ne nous a pas empêché d’en venir tout de même à bout, et de soutirer 1 750 000 Kamas à la Milice !

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: